Thérapie manuelle du torticolis congénital et de la plagiocéphalie

Prise en charge FIFPL et DPC 

PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Selon une étude canadienne, la moitié des bébés, âgés de 2 à 3 mois auraient une déformation mineure du crâne avec ou sans torticolis ; le nombre de cas aurait augmenté considérablement depuis que l’on recommande de coucher les bébés sur le dos, afin de prévenir la mort inattendue du nourrisson ,et dont le taux a diminué de moitié depuis la mise en place de cette recommandation en 1992.Si la recommandation du coucher sur le dos s’est généralisée, elle n’a pas été accompagnée de conseils complémentaires de prévention des conséquences sur la forme du crâne, particulièrement déformable à cet âge ,et à fortiori dans les cas de prématurité, par ailleurs ,la permanence de  cette même position affecte les compétences sensori-motrices du nourrisson.

L’inquiétude des parents, en particulier sur le plan esthétique, lié à la forme du crâne, ne reçoit pas de réponses correspondantes à leur attente, à la fois parce que souvent contradictoires en particulier que la correction se fera spontanément et progressivement au cours de la croissance, alors que les études ne sont pas unanimes, quant, à cette affirmation.

La prise en charge en thérapie manuelle ,présente un double intérêt, à la fois sur le plan des résultats obtenus, en particulier quand les plagiocéphalies sont accompagnées d’un torticolis qui fige les nourrissons ,toujours dans la même attitude ;par ailleurs le rôle pédagogique du thérapeute est essentiel auprès des parents afin que dans les périodes de veille ,l’enfant soit installé régulièrement sur le ventre ,lors des changes ,sous surveillance et stimulé pour améliorer ses compétences motrices ,l’ensemble des publications met en exergue le rôle de prévention et de correction des plagiocéphalies et des torticolis de ces recommandations.

L’efficacité de la thérapie manuelle est dépendante ,à la fois des compétences techniques du praticien, mais aussi de la précocité de la prise en charge, au moments ou la malléabilité de crâne est maximum ,ainsi que sa croissance, après le quatrième mois les résultats sont plus aléatoires, et le recours à une orthèse céphalique peut être envisagé ,dans les cas les plus importants, sachant que si cela diminue l’anxiété parentale, les  publications scientifiques  en dehors des déformations majeures et tardives les résultats à termes ne semblent pas meilleurs.

PUBLIC CONCERNÉ

Masseurs-Kinésithérapeutes, Ostéopathes

L’ENCADREMENT

  • Robert NICAULT, Masseur-kinésithérapeute DE, Ostéopathe, Spécialisé en Pédiatrie et Périnatalité

    OBJECTIFS DE LA FORMATION

    • Acquérir ou améliorer les connaissances physiopathologiques sur le torticolis congénital et les plagiocéphalies à partir des publications sur l’évidence base practice.
    • Apprendre à réaliser un examen clinique standardisé et reproductible.
    •  Acquérir les compétences gestuelles et techniques appliquées au nourrisson.
    • Savoir élaborer le traitement et en assurer le suivi.
    • Faire participer les parents au projet et à la réalisation de la prise en charge thérapeutique de leur enfant. 

      MODALITES

      Les prix indiqués comprennent les support de cours et le matériel pédagogique

      Ils ne comprennent ni l’hébergement ni le transport

      Règlement : par chèque à l’ordre de « MKNG FORMATIONS »
      11, rue du Commandant REIBEL 67000 STRASBOURG

      Un chèque de 490€ sera demandé. Il servira de caution en cas de prise en charge DPC

       

      INSCRIPTIONS

      1. Cliquez sur la ville  et la session de votre choix

      2. Remplissez le formulaire de préinscription en ligne

      3. vous recevrez sous 24 H le contrat à nous retourner avec tous les documents demandés.